Voyage au bout du monde

Prise de son, montage sonore et création musicale pour le parcours sonore en binaural Voyage au bout du monde à La Rochelle.


GENÈSE
Sur une idée originale de Sébastien Laurier, ce projet est né de l’association entre trois structures : la compagnie l‘Espèce Fabulatrice, la société narrative et l’association Le Phare du Bout du Monde. Elles ont eu envie d’imaginer, autour de l’histoire vraie d’André Bronner et du Phare du Bout du Monde, un parcours sonore immersif en binaural pour (re) découvrir un aspect du patrimoine Rochelais.

SYNOPSIS
Lauriane, une ancienne gardienne éphémère du Phare du Bout du Monde, désorientée et confuse, parcourt à pied le chemin depuis le bureau du vieux port jusqu’au quartier des Minimes. Très vite, elle rencontre un ami imaginaire (un Albatros) puis des personnes “réelles” (l’homme du bureau du port, un groupe d’enfants, André Bronner). Au fil de sa marche, elle évoque l’histoire du Phare du Bout du Monde, l’appel du large et de l’aventure, les rêves devenus réalité, mais aussi les voyages immobiles. Elle partage ses états intérieurs jusqu’à arriver à la pointe des Minimes, face au Phare du Bout du Monde, où elle retrouve clarté, ancrage et direction.

MODE D’EMPLOI
Pour vivre cette expérience sensible il faut télécharger l’application LOOPI (gratuit) sur son smartphone, mettre son plus beau casque audio (ou des oreillettes) et rejoindre le point de départ (Bureau du Port de La Rochelle). Après le lancement, plus aucune manipulation n’est nécessaire : chaque chapitre de l’histoire se déclenche automatiquement grâce à la géolocalisation. Il n’y a plus qu’à se laisser guider par les voix des acteurices, qui vous emmènent le long du parcours.
Tout est expliqué .



CRÉDITS
D’après l’histoire vraie d’André Bronner et du Phare du Bout du Monde
Écriture & réalisation : Sébastien Laurier
Prise de son, montage et création sonore : Léa Chevrier
Production déléguée : Laurence Bagot et Nicolas Dubreuil
Coproduit par la Compagnie l’Espèce Fabulatrice, narrative et l’Association du Phare du Bout du Monde et diffusé sur l’application LOOPI.
Graphisme : Clara Boussard
Ce projet reçoit le soutien de la Région Nouvelle Aquitaine et du Port de Plaisance de la Rochelle.
Pour l’écriture du texte, Sébastien Laurier a bénéficié d’une résidence d’écriture à la Maison des Écritures de la Rochelle.